J’ai mal à ma route : Amélioration de la sécurité routière

Par le 19 Déc 2017 | Android
Face à la pénurie des caisses de l’état et nos axes routiers qui se dégradent dans l’ensemble de l’hexagone, l’association 40 millions d’automobilistes ont eut l’idée ingénieuse de créer une application recensant l’ensemble des routes en mauvais état. Le but, avertir les usagers des problèmes de chaussées pouvant être rencontrés sur le trajet.
Prenez la route en toute sécurité avec la nouvelle appli smartphoneItinéraire domicile, professionnel ou loisirs, à la bifurcation d’une route, d’un chemin, d’une avenue ou d’une allée, nombreux sont les axes en France qui se dégradent. En cause, l’activité ininterrompue des routes empruntées par les automobilistes, deux roues et poids lourds, affaiblit la voirie, rendant son usage de temps à autres impraticable.

Une app pour chaque déplacement

Différentes catégories d’usagers pour un même moyen de déplacement : la route. Revêtement en goudron, en béton, en terre ou en gravier, nombreux sont les matériaux employés pour le déplacement des personnes. Qu’il s’agisse de zones urbaines ou rurales, bitume ou autres matériaux minéraux, chaque revêtement dispose d’un cycle de vie plus ou moins long. L’entretien des voiries est primordial à la sécurité des usagers. Routes nationales ou départementales s’endommagent au fil du temps. Manque de moyens financiers, certaines collectivités ne peuvent maintenir un niveau de qualité correct du revêtement. C’est là que l’appli rentre en scène !

Fonctionnement de l’application

Idée très simple, l’application mise en main est facile d’utilisation. Tout comme Waze, cette dernière permet de signaler sur son trajet de potentiels dangers pour les autres usagers afin d’assurer la sûreté des utilisateurs sur leur itinéraire. Fissures, nids de poules, graviers ou autres événements pouvant gêner la conduite, voir déstabiliser le conducteur sont signalés au travers du service. Une fois, le problème rencontré, détecté, l’utilisateur de l’app est averti par un signal sonore, accompagné d’une icône. Petit plus, l’usager est également averti d’une photo mais aussi des dangers résolus.

Des constructeurs sur le créneau

Côté constructeur automobile, les marques mettent en test des solutions sur de nouveaux modèles de véhicules. Ford par exemple, fabricant américain a mis en place une série de capteurs permettant instantanément de raidir les suspensions de la voiture de sorte à alléger l’impact du trou. Essayé au Québec, cette technologie pourrait arriver très prochainement en France. Une caractéristique qui peut séduire plus d’un automobiliste.

J’ai mal à ma route : Une application bienvenue, pour 39 millions de véhicules légers en France.




Laisser un commentaire