Le réseau social WhatsApp interdit au moins de 16 ans via le RGPD

Par le 25 Avr 2018 | Android, iphone, Réseaux sociaux

La réglementation européenne met de plus en plus à mal le groupe Facebook. Après le scandale de l’utilisation des données personnelles, l’entrée en vigueur prochaine du règlement européen sur la protection des données personnelles ou RPGD, va modifier les règles d’un autre réseau social : WhatsApp. Le RPGD s’appliquera officiellement le 25 mai et pour une meilleure transparence des données, prévoit de faire relever l’âge minimum pour créer un compte sur WhatsApp.

WhatsApp

WhatsApp

Le réseau social WhatsApp est très populaire chez les jeunes. Cette dernière est elle aussi au cœur de la tourmente sur l’utilisation des données personnelles. Avec l’arrivée du RGPD en Europe, WhatsApp a décidé de revoir sa politique. Par conséquent, seules les personnes âgées au minimum de 16 ans pourront se créer un compte sous peine de devoir attendre.

WhatsApp se met au diapason de Facebook pour être dans les réglementations du RGPD

Le réseau social a prévenu ses abonnés via un billet sur son blog. WhatsApp annonce donc qu’à partir du 25 mai date d’application du RPGD, « Vous devrez être âgé au minimum de 16 ans ». Ce mesure est constitutive du prochain règlement européen. Auparavant, WhatsApp comme Facebook demandait à ses nouveaux utilisateurs d’être au minimum âgés de 13 ans afin de pouvoir compléter son inscription. Cette mesure cherche à mettre en avant la transparence de WhatsApp après avoir été épinglé par la CNIL en décembre dernier pour « une utilisation non autorisée de données personnelles ».  Ces dernières étaient utilisées pour la maison mère Facebook.

Attention toutefois, ce nouveau règlement pourra être aisément être contourné par les utilisateurs au niveau du formulaire d’inscription. De son côté, WhatsApp promet qu’il veillera de près, dans la mesure du possible les informations données par les usagers. Reste à savoir désormais si tous les réseaux sociaux modifieront leurs conditions d’utilisations avant l’application du fameux RGPD.




Laisser un commentaire