Une application de messagerie cryptée développée par l’Etat français pour éviter Telegram et WhatsApp

Par le 23 Avr 2018 | Autre

Les applications de messageries cryptées ont de plus en plus la côte à l’heure actuelle. A tel point que l’Etat Français serait en train d’en développer une qui lui serait propre afin de communiquer des informations confidentielles. Cette application de messagerie cryptée pourrait ainsi supplanter les habituels Telegram et WhatsApp habituellement utilisés par le gouvernement français. Cela aurait pour but, entre autres, de protéger des données sensibles à l’heure où les applications sont épinglés sur le sujet des données personnelles.

Application messagerie cryptée telegram whatsapp

C’est l’agence de presse Reuters qui a eu l’information auprès d’une porte parole du secrétaire d’Etat chargé du numérique : Mounir Mahjoubi. Selon, elle, ce désir de développer une application de messagerie cryptée vient du fait que les entités telles que WhatsApp ou encore Telegram ne sont pas basées en France. Par conséquent, cela pose un problème majeur concernant les données qui peuvent être sensibles et utilisées par des gouvernements étrangers.

L’application de messagerie cryptée écarterait définitivement WhatsApp et Telegram

« Il faut qu’on trouve un moyen d’avoir une messagerie cryptée et qui ne le soit pas aux Etats-Unis ni en Russie. » C’est en ces termes que la porte-parole du secrétaire d’Etat a exprimé ce désir de l’Etat français. En effet, le président Emmanuel Macron communique régulièrement avec ses équipes par le biais de messageries cryptées telles que Telegram afin de transmettre des données sensibles. L’application de messagerie cryptée a été développée et crée par un informaticien de la Dinsic qui est l’acronyme de : Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication. A l’heure actuelle, l’application de messagerie cryptée est en phase de test auprès d’une vingtaine de hauts fonctionnaires. Elle sera ensuite imposée à l’ensemble du gouvernement cet été avant de pouvoir la rendre disponible au grand public.

Les différents gouvernements français ont eu des rapports compliqués ces derniers temps concernant la gestion de leurs informations personnelles. En effet, selon le média alternatif Wikileaks, les Etats-Unis auraient surveillé les trois derniers présidents via l’agence NSA. Souvenez-vous cela avait rafraîchi les relations diplomatiques entre l’Hexagone et les américains. Or depuis, ce sont les réseaux sociaux et autres applications mobiles qui se retrouvent dans l’oeil du cyclone. En effet, c’est d’abord Facebook qui en a fait les frais avec le scandale de Cambridge Analytica. Celle-ci aurait fortement influencé l’élection américaine en faveur de l’actuel président des Etats-Unis : Donald Trump. Or en 2014, Facebook a racheté l’application de messagerie cryptée WhatsApp ce qui pose problème pour l’Etat français. De son côté, la Russie a épinglé Telegram pour son refus de lui donner les codes d’accès de la messagerie cryptée.

En bref, il serait intéressant de voir ce que propose l’Etat français avec son application de messagerie cryptée afin de voir si celle-ci serait réellement à même de supplanter WhatsApp et Telegram.




Laisser un commentaire