Spotify : la plateforme visée par une plainte à 1,6 milliards de dollars

Par le 3 Jan 2018 | Autre

Spotify est la cible d’une plainte pour violation de droits d’auteurs. La somme réclamé par le plaignant est à la hauteur de 1,6 milliards de dollars.

Wixen Music Publishing allègue que Spotify utilise des dizaines de milliers de chansons sans licence ni compensation appropriée.

La maison d’édition affirme que les compositions de leurs artistes ont été diffusées ou téléchargées sur Spotify des milliards de fois. La société prétend être le « licencié exclusif des droits d’auteur » pour environ 10 784 compositions actuellement sur Spotify.

Spotify : une plainte à 1.6 milliards de dollars

Wixen dit que même si Spotify a obtenu les droits pour les enregistrements sonores via des labels de disques sur beaucoup de ces chansons, ce n’est que la moitié de la bataille. La société affirme que Spotify a pris un raccourci majeur en n’obtenant pas les droits équivalents pour les compositions proprement dites. En conséquence, Spotify a bénéficié d’un milliard de dollars sur le dos des auteurs-compositeurs et des éditeurs dont la musique que Spotify utilise, dans de nombreux cas sans obtenir et payer les licences nécessaires.

La plainte a été déposée le 29 décembre, avant une modification de la loi sur le droit d’auteur qui s’applique aux fournisseurs de musique numérique.

Ce n’est certainement pas la première fois que Spotify se retrouve dans ce genre de situation pour des infractions au droit d’auteur. En mai, la plateforme de streaming musical a conclu un accord de 43 millions de dollars relativement à un recours collectif intenté par un groupe d’auteurs-compositeurs dirigé par Melissa Ferrick et David Lowery de Cracker/Camper Van Beethoven. Les plaignants avaient prétendu que Spotify n’avait pas rémunéré suffisamment pour les licences des compositions de leurs chansons. Un juge n’a pas encore statué sur le règlement.

Que pensez-vous de cette affaire ? Dites-le nous dans les commentaires.




Laisser un commentaire