Shine : l’application pour ceux qui souffrent de « phobie administrative »

Par le 5 Mar 2018 | Android, iphone, Nos coups de coeur

Vous êtes un travailleur indépendant et vous ne vous en sortez pas avec le côté administratif de votre activité ? L’application mobile nommée Shine pourra vous être d’un grand secours. Le logiciel mobile propose à ses utilisateurs un réel « kit de survie administratif pour les travailleurs indépendants. » Ces derniers temps l’entreprise s’est faite remarquer sur les réseaux sociaux en se faisant suivre par Thomas Thévenoux.

Shine application contre phobie administrative

Ce dernier est un homme politique de gauche, ex secrétaire d’Etat au commerce extérieur qui a rapidement écarté pour fraude fiscale. Celui-ci avait plaidé à l’époque une « phobie administrative ». Condamné le 31 janvier dernier à un an de prison avec sursis avec trois ans d’inéligibilité, il s’était empressé de déposer le nom « phobie administrative ».

Shine s’adresse tout d’abord aux travailleurs indépendants pour les aider au quotidien

Au delà de la situation qui peut prêter à sourire, l’application mobile Shine est une réelle aide pour ses usagers. Celle-ci se veut tout d’abord être un compte bancaire pour les travailleurs indépendants. Sur ce logiciel, vous aurez une carte MasterCard de liée pour votre activité professionnelle que vous pourrez bloquer en ligne si jamais vous la perdez. Parmi les autres fonctionnalités intégrées à Shine, vous il vous sera possible de consulter les rentrées d’argent, ainsi que de faire vos factures en ligne sans avoir de paperasses à remplir. De plus, à chaque échéance de prévue, l’application vous indique le montant à payer ainsi que le détail de celui-ci.

L’autre avantage de Shine repose dans le fait qu’une assistance technique soit disponible 7 jours sur 7 si jamais les personnes ont besoin d’une réponse à leurs questions. L’application Shine est téléchargeable sur l’App Store ainsi que le Play Store. Ces dernières semaines, l’entreprise française a été suivie sur LinkedIn par l’ancien secrétaire d’Etat et le CM de l’entreprise s’est vendu d’un petit tweet s’amusant de la situation.




Laisser un commentaire