Final Fantasy Brave Exvius : la Saint-Valentin 2018 vous épargne une mise à jour

Par le 14 Fév 2018 | Android, iphone, Jeux mobile

La fête des amoureux c’est déjà demain et comme évoqué la semaine dernière Final Fantasy Brave Exvius a crée un événement spécial. Le Festival de l’Amour met en avant une histoire inédite qui vous offrira des récompenses exclusives. La seconde partie de cet événement se dévoile pour ce jour-ci sans maintenance. Nous vous proposons de découvrir de quoi ce sera fait.

Final Fantasy Brave Exvius Saint Valentin

A la veille de la Saint-Valentin, Final Fantasy Brave Exvius vient d’annoncer la seconde partie de son événement du Festival de l’Amour. En plus de toutes nouvelles épreuves le jeu développé par Square Enix vient d’annoncer une série de différents cadeaux pour les joueurs.

Des chocolats de Fina pour la Saint Valentin de Final Fantasy Brave Exvius

C’est suffisamment rare pour être souligné, cette semaine Final Fantasy Brave Exvius n’est pas interrompu par une maintenance qui vous prendra toute la matinée. En effet, l’événement du Festival de l’Amour va déployer sa seconde partie sans avoir besoin d’une mise à jour. Pour cela, le jeu vous donnera accès a une quête de haut niveau avec deux boss très puissants. Ainsi les dragons Kanshou et Bakuya seront à abattre pour les joueurs avec à la clé de nouvelles récompenses. Le premier est immunisé aux attaques magiques tandis que le second est insensible aux attaques physiques. Sachez que le défi ne durera qu’une semaine entre le 16 et le 23 février.

En plus de ce nouveau défi, vous aurez droit à de nouveaux éléments. En reprenant la tradition japonaise pour la Saint-Valentin, le personnage principal Fina vous offrira durant 4 jours des chocolats de Fina. Vous n’êtes pas sans savoir non plus que le 16 février c’est le nouvel an chinois et là encore Final Fantasy Brave Exvius a de quoi gâter ses joueurs. Durant 14 jours vous aurez droit à des récompenses variées que ce soit les Mogs de confiance, des tickets d’invocations ou bien des Lapis.




Laisser un commentaire