Le Facebook chinois We Chat atteint le milliard d’utilisateurs

Par le 6 Mar 2018 | Android, iphone, Réseaux sociaux

Le réseau social We Chat peut être considérée comme une alternative crédible à Facebook. L’application mobile est présente partout en Chine à contrario de Facebook. Le logiciel du géant de la téléphonie Tercent commence peu à peu à grignoter des parts de marché sur le continent européen ainsi qu’aux Etats-Unis. Soit une augmentation de 15.8% depuis l’année dernière.

We Chat Facebook chinois 1 milliards

L’application mobile We Chat est un logiciel assez polyvalent dans son utilisation. A la fois messagerie instantanée, réseau social, plateforme d’informations ou de vente en ligne, la création de Tercent est sans doute la meilleure alternative à Facebook. L’avantage de We Chat en Chine est l’une des rares à passer entre les gouttes de la censure.

We Chat atteint le milliard comme Facebook, Messenger ou encore WhatsApp

We Chat, l’application mobile crée par Tercent vient d’atteindre la barre symbolique du milliard d’utilisateurs. Pony Ma le directeur exécutif de la société s’en est félicité dans une vidéo relayée par les médias chinois. La croissance de l’application We Chat est de 15.8% par an et est très majoritaire en Chine. Cela s’explique notamment parce que de nombreux réseaux sociaux tels que Facebook, WhatsApp, Twitter et Instagram sont bloqués par le gouvernement chinois. Pour le moment le réseau social est surtout développé en Asie et commence peu à peu à s’étendre sur l’Europe et les Etats-Unis.

Attention toutefois ces chiffres pourront être pondérés par plusieurs éléments. Tout d’abord ce chiffre d’un milliard d’utilisateurs doit prendre en compte le fait que chaque personne peut avoir plusieurs comptes. De plus, les utilisateurs occidentaux pourront rapidement déchanter après avoir installé We Chat. En effet, la politique de données personnelles du réseau social de Tercent a de quoi échauder la plupart des utilisateurs. Par exemple le réseau social est en mesure de censurer ses utilisateurs sur des thèmes sensibles notamment vis-à-vis du gouvernement chinois.




Laisser un commentaire